Accueil > TechMag > Actualité et humeurs > Le Cloud oui mais .......
Le Cloud oui mais .......
TechMag - Actualité et humeurs
Mardi, 20 Août 2013 00:00
Plus qu’un disque dur virtuel, le cloud ouvre la voie à de nouveaux modes de consommation. Centraliser vos données pour qu'elle soient automatiquement synchronisées sur tous les équipements multimédias et aujourd'hui devenu un argument commercial proposé par de nombreux fabricants.

Pouvons-nous faire confiance au Cloud ? Comment savoir ce qui se cache réellement derrière toutes ces offres ?

le Claude

Le Cloud pour tous

Impossible d’échapper à cette grande tendance en matière de stockage informatique, qui envoie clés USB et autres CD aux archives. Le principe est simple, le cloud sert à stocker en ligne tous nos fichiers numériques (photos, musique ou autres documents) pour y accéder depuis n’importe quel ordinateur connecté à Internet.

Pour accéder a un espace de stockage virtuel rien de plus simple, Il vous suffira simplement de créer un compte avec une adresse e-mail, un identifiant et un mot de passe et le tour est joué.

Aujourd’hui, nous sommes donc tous tenté de consommer et de stocker toujours plus de données dans le Cloud. Mais au-delà de ces nouveaux usages, le Cloud redéfinit également la façon dont nous conservons (et devons protéger) nos données personnelles ou professionnelles, notamment dans une vue à court et long-terme.

De nombreux services sont apparus ces dernières années comme Dropbox, iCloud, Flickr, etc.... tous offrent les premiers giga-octets. Certaines offres ne servent qu'à répliquer vos données qu'en a d'autres plus poussées vous permettent d'avoir des outils plus collaboratifs pour une utilisation en entreprise.

Mais comme nous assimilons de plus en plus de données, que se soit des photos en haute définition, des emails, des rendez vous, des vidéos et autres documents bureautiques le premier quota peut être vite atteint.

Et donc par la suite pour augmenter la capacité le service deviendra payant et les tarifs sont très variables et les conditions peu clairs.
Un tableau comparatif des tarifs annuel par tranche de capacité ainsi que quelques autres informations utiles. Ce tableau a été renseigné en date de Juin 2013.

Drive


Dropbox

Hubic

iCloud


Sky

Société
Google
Dropbox
OVH
Apple
Microsoft
Volume gratuit
15 Go
2 Go
25 Go
5 Go
7 Go
Première offre payante
100 Go
50 Go
100 Go
15 Go
27 Go
Prix annuel pour 25 Go
-
-
-
32 €
8 €
Prix annuel pour 50 Go
-
99 $
-
80 €
20 €
Prix annuel pour 100 Go
60 $
199 $
15,54 €
-
37 €
Autres volumes
200 Go / 120 $
400 Go / 240 $
16 To / 96k$
200 Go / 199 $
500 Go / 499 $
500 Go / 72 €
1 To /120 €
-
-
Taille maximale par fichier
10 Go
300 Mo via le site web, illimitée via les applications
10 Go
25 Mo (offre gratuite), 250 Mo (offres payantes)
2 Go
Chiffrement sur les serveurs
Non
Oui
Non
Oui
Non
Partage de fichiers
Oui
Oui
Oui
Non
Oui
O.S. mobiles supportés
Android, iOS
Android, iOS, BlackBerry
Android, iOS
iOS
iOS, Windows Phone
O.S. supportés
Windows, Mac
Windows, Mac, Linux
Windows, Mac, Linux
Windows, Mac
Windows, Mac

Mais .....

Sachez que la plupart des opérateurs peuvent fermer leur service du jour au lendemain sans préavis pour les versions gratuites.

Donc on ne le repérera jamais assez que :

  • le Cloud n'est pas une sauvegarde,
  • le Cloud ne vous appartient pas,
  • vous perdez le contrôle des données que vous aurez transféré,
  • la confidentialité et la sécurisation des données n'est plus de votre ressort.

Sinon ....

Vous pouvez créer votre propre Cloud privé ceci avec une solution NAS. Le NAS reste dans votre réseau local et vous pouvez synchroniser tous vos données depuis l'extérieur avec une connexion internet. SIMPLE, RAPIDE & EFFICACE !

Contactez nous si vous êtes intéressés par une installation d'un Cloud sous contrôle !

 

Conclusion

D’une manière globale, si les entreprises et les particuliers doivent bien évidemment prendre de nombreuses précautions du fait de risques identifiés vis-à-vis du Cloud, il n’en demeure pas moins un outil flexible, essentiel au développement des entreprises (notamment TPE et PME) et d’aide aux particuliers qui pourront alors, tout en gardant les pieds sur terre compte tenu des risques, avoir la tête dans les nuages.